Partez sur les traces des crues du Tibre à Rome

0

L’histoire mouvementée de Rome a laissé des traces un peu partout. Des plaques commémoratives témoignent des inondations mémorables causées par le Tibre.

Tibre Pont Saint Ange Rome
Par temps calme, le Tibre se montre sous son jour le plus paisible...

Rome est une grande habituée des inondations. Au cours des siècles, la ville n’a pas été épargnée par les montées des eaux. Un peu partout dans les rues des quartiers proches du Tibre, vous en retrouvez les traces grâce à des plaques de marbre scellées sur des façades. Chacune rappelle une crue mémorable. C’est le cas, par exemple, sur la droite de la façade de la basilique Santa Maria Sopra Minerva, Piazza della Minerva, où plusieurs d’entre elles sont visibles.
Parmi les plus célèbres, je citerai la doyenne de toutes ces plaques commémoratives romaines. Pour la prendre en photo, vous devez vous rendre sous l’Arco dei Banchi qui relie la Via Paola à la Via del Banco di Santo Spirito. On y va en empruntant le pont Saint-Ange pour rallier la rive en face du château éponyme. Sachez qu’elle a été réalisée en souvenir de la crue du 7 novembre 1277.

Le Tibre et ses crues historiques

En matière de dates marquantes, la liste est assez longue. Il semble que parmi les pires colères du Tibre répertoriées, la crue du 24 décembre 1598 reste inégalée. Sa violence fut telle que les eaux emportèrent même un pont sur son passage. Il en reste aujourd’hui le vestige baptisé Ponte Rotto, le pont cassé. La plaque commémorative de l’événement est à voir non loin de la Porta del Popolo. Où, d’ailleurs, un second rectangle de marbre rappelle l’inondation du 8 octobre 1530.
Fatalistes, les Romains ? Pas complètement. À partir du XIXème siècle, ils ont décidé de se protéger des débordements du Tibre en construisant de hauts murs entre eux et le fleuve. Une sage initiative au regard de ce que montre l’hydromètre placé sur la partie droite de l’église San Rocco all’ Augusteo, via di Ripetta, en face de l’Ara Pacis. Impressionnant !

L’info « Tibre » en +

Chaque été, les berges du Tibre accueille un événement qui fait le bonheur des Romains et des touristes. Le Festival de cinéma en plein air, baptisé Isola del Cinema, enchantent les cinéphiles, de juillet à septembre.

Donnez votre avis !