5 desserts à goûter durant le carnaval à Rome

0

À chaque fête, ses spécialités ! Durant le carnaval, Rome s'amuse et se régale, aussi, de desserts vraiment gourmands. À goûter sans modération !

desserts rome
Laissez-vous tenter par une petite douceur, à Rome ! Les goûter, c'est les adopter...

En Italie, penser desserts rime le plus souvent avec panna cotta ou tiramisù, la première étant piémontaise et le second d’origine toscane. Bien sûr, vous pourrez en déguster à Rome dans nombre de restaurants. La Ville éternelle recèle aussi quelques pépites sucrées bien à elle, comme celles typiques de la période du carnaval. Je n’ai qu’un seul conseil à vous donner : les goûter toutes les cinq, absolument !

1/ Bocconotti

desserts bocconotti Rome
Ce duo pâte brisée-ricotta fait un malheur !
Vous rêvez de desserts typiquement romains ? Alors, imaginez de petits gâteaux remplis de ricotta moelleuse de brebis et de fruits confits. Sans oublier une pointe de cannelle et parfois un peu de zeste de citron ou d’orange. Le tout bien évidemment légèrement recouvert de sucre. Ils sont d’abord frits à la poêle avant de passer au four pour parachever leur croquant. Durant la période de carnaval, vous n’aurez aucun mal à trouver ce type de desserts à la carte des trattorias romaines. Côté calories, aïe aïe aïe…

2/ Castagnaccio, parmi les desserts de lhiver

castagnaccio roma
Par ici les châtaignes !
L’hiver, les Romains cuisinent volontiers la châtaigne. En résulte, notamment, un gâteau très savoureux qui se déguste de Noël jusqu’au carnaval. Le Castagnaccio se prépare avec de la farine de châtaigne, du lait végétal, des pignons et des raisins secs. Son originalité réside dans le fait qu’il faut rajouter à la préparation un peu d’huile et de… romarin. Une fois démoulé, il a de faux airs de pudding. Ce n’est pas le plus léger des desserts mais qu’est-ce qu’il est bon !

3/ Castagnole alla Romana

Le-Castagnole-alla-Romana
En goûter une, c’est les adopter !
C’est l’un des desserts vedette durant le carnaval. Il s’agit d’un beignet frit dans l’huile. Sa pâte est légèrement aromatisée avec du zeste de citron et une pointe de rhum. Un fois cuit et égoutté, le beignet est saupoudré de sucre en poudre mélangé à de la cannelle. En version bombe calorique, la Castagnole est fourrée avec une crème pâtissière vanillée ou au citronnée, voire avec de la ricotta. Se consomme chaud ou froid.

4/ Ciambelle

desserts Ciambelle roma
Un donut ? Non, une ciambella !
Encore une version différente de desserts typiques de carnaval. Ces beignets à base de pâte légèrement briochée sont frits, servis nature et saupoudrés de sucre cristallisé. Ils ressemblent à des donuts. Les Romains apprécient aussi le Ciambellone, sorte de gâteau à l’orange et à l’huile d’olive, entre le cake et le quatre-quarts. Les Zeppole de la San Giuseppe, le 19 mars, sont une variante des Ciambelle. Ils sont préparés avec de la pâte à choux, frits et fourrés de crème.

5/ Frappe, petits desserts de carnaval

desserts chiacchiere ou frappe rome
Elles sont aussi simples que délicieuses !
Les Romains les adorent ces beignets, simples losanges de pâte très fine, nature ou parfumée à la fleur d’oranger, au rhum ou au zeste de citron. Frits et saupoudrés de sucre glace, les « frappe » sont craquantes mais jamais sèches. On les nomme « bugie » à Turin, « Cenci », en Toscane, « chiacchiere », dans le Nord de l’Italie et en Sicile, ou encore « maraviglias » en Sardaigne. Dans la Rome antique, pour les Saturnales, elles s’appelaient « frictilia ».

Donnez votre avis !