5 lieux pour partir sur les traces de Jules César à Rome

0

Chaque année, le 15 mars, Rome commémore l'assassinat de Jules César par Brutus. L'occasion de se souvenir des monuments que l'empereur y fit bâtir.

Jules César Largo di Torre Argentina Rome.
C'est ici, à Largo di Torre Argentina, que Jules César rendit son dernier souffle.

Astérix est de retour chez Jules César ! Le 37ème album des aventures du guerrier gaulois paru le 19 octobre 2017, « Astérix et la Transitalique », met en scène le voyage en Italie d’Astérix et son fidèle compère Obélix. C’est le troisième épisode italien d’Astérix, après deux précédents séjours à Rome, dans « Astérix gladiateur » en 1965 et les « Lauriers de César », en 1972. L’occasion de partir à la découverte de cinq monuments romains que l’on doit à Jules César et qui apparaissent au détour des pages de la BD gauloise.
Évidemment, vous pouvez découvrir ces monuments par vous-même. Sinon, une excursion guidée en français, baptisée « Billet coupe-file : excursion à la découverte de la Rome impériale, avec le Colisée, le Forum Romain et le Mont Palatin » vous donne l’occasion de plonger plus en détails dans l’histoire de la Rome impériale. Une passionnante balade à pied au cœur de Rome qui vous évite les désagréments des files d’attente pour entrer dans les sites.

1/ Le Forum de César

Astérix Forum Cesar Rome.
Les vestiges du Forum de César.

Il fut le premier des forums impériaux de Rome, le seul à se trouver sur le bord droit de la via dei Fori Imperiali. Visionnaire, César tenait absolument à ce qu’il soit réalisé, certain que Rome connaîtrait un important développement. Une superbe statue en bronze de l’empereur trônait au centre de cette place. Le Forum de César fut consacré en 46 avant J.-C. Il se dit qu’il a été édifié grâce à l’or rapporté par l’empereur des guerres des Gaules.

2/ Le Temple de Vénus Génitrix

Astérix temple de Vénus Rome.
Trio de colonnes corinthiennes.

C’est l’une des constructions majeures du Forum de César, bâti en 46 avant J.-C. L’empereur voulait remercier la déesse de sa victoire dans la bataille de Pharsale contre Pompée, deux ans auparavant. À l’époque, l’intérieur ressemblait à un véritable musée. On pouvait y voir la statue de Vénus en bronze et celle de Cléopâtre en bronze doré, une statue de César ainsi que des peintures et des sculptures grecques.

3/ Le Cirque Maximus, dont Jules César fit construire les gradins

Astérix cirque Maximus Rome
L’espace idéal pour les courses de chars.

Au pied du Palatin et avec son plan elliptique, il est reconnaissable entre tous. C’est Jules César qui lança la construction des premiers gradins en pierre. Cette initiative permis de donner au monument son allure définitive. Grâce à ses 664 m de long et ses 123 m de large, le Cirque Maximus se prêtait régulièrement à de folles courses de chars. Les spectacles favoris des plus de 150 000 spectateurs installés dans les gradins.

4/ Le temple de César ou temple du Divin César

Astérix temple de Cesar Rome.
Ce qu’il reste du Temple de César.

Dédié à Jules César par l’empereur Auguste, il a été édifié en 29 avant J.-C. L’utilisation de l’adjectif divin provient d’un fait particulier : le temple est dédié à la comète apparue peu après l’assassinat de César qui, du coup, a été considérée comme une manifestation de l’âme de l’empereur divinisé. À la suite de nombreuses fouilles, les vestiges d’une colonne marqueraient l’emplacement où César fut incinéré.

5/ Le théâtre de Marcellus que Jules César ne put achever

Astérix theatre de Marcellus Rome.
Marcellus était le cousin d’Auguste.

Construit dans la partie sud du Champ de Mars, l’édifice présente une architecture qui a largement inspiré celle du Colisée. C’est l’un des plus anciens théâtres en pierre de Rome. Voulu par Jules César, il a été achevé sous Auguste, dont Marcellus était le neveu. En admirant le monument, n’oubliez pas cette légende qui parle des vieilles filles venant y prier. But de leurs prières : que leur soit accordé un mari…

Donnez votre avis !