Découvrez les 5 lacs dans la province de Rome

0

Pour échapper aux grosses chaleurs estivales, le bord de mer n’est pas la seule option, au départ de Rome. Cinq superbes lacs constituent une belle alternative, à proximité de la ville.

Village Anguillara lacs près de Rome
Quelle belle allure, le village d'Anguillara, au bord du lac de Bracciano ! À voir absolument !

Aux plages romaines, vous pouvez préférer l’atmosphère plus champêtre des lacs. Le Latium est en riche puisqu’il totalise 30 lacs. Parmi les plus proches de Rome, voici les cinq lacs situés dans la province de Rome à retenir. Sinon, celle de Viterbo en dénombre six. On en compte huit dans celle de Rieti et huit autres dans celle de Latina. Les trois derniers se trouvent dans la province de Frosinone. Pour vous baigner, visiter ou simplement vous promener et prendre le frais, c’est à vous de choisir le lac qui vous inspire.

Les 3 lacs de la province de Rome sud

1/ Lac de Nemi : entre histoire et traditions culinaires

Il compte parmi mes lacs préférés, avec son cadre magnifique. Et dire que deux bateaux datant de l’empereur Caligula ont été retirés du lac, au XXème siècle ! Leurs modèles réduits se découvrent au musée des Navires romains, sur la rive nord. Ne manquez pas non plus la légendaire fontaine d’Égérie, l’église Saint-Nicolas et les ruines du temple de Diane, à Nemi. Ne quittez pas ce beau village sans avoir goûté la soupe de haricots Borlotti, la polenta et la coratella, de l’intestin d’agneau aux fèves… Sinon, au printemps, dégustez les succulentes fraises des bois. C’est leur fête chaque premier dimanche de juin, depuis… 85 ans en 2018 ! À Genzano di Roma, de l’autre côté du lac, « l’infiorata » est un moment unique, célébrée 60 jours après Pâques depuis 1778. 13 tableaux faits de tapis de fleurs s’étalent via Bruno Buozzi. Extraordinaire !

Y aller : le lac de Nemi est situé à 25 kilomètres au sud-est de Rome. Prenez le train en gare Termini jusqu’à la station Albano Laziale. Un bus assure la liaison jusqu’au village de Genzano di Roma. Comptez au total 1h50 de trajet, environ.

Lac de Nemi et Genzano di Roma
Le lac de Nemi ressemble comme deux gouttes d’eau à un petit paradis terrestre…

2/ Lac d’Albano : le choix des papes

Lui aussi d’origine volcanique et au sud-est de Rome, il se trouve juste au-dessus du lac de Nemi. Le panorama est merveilleux : les forêts entourant le lac font ressortir le bleu profond de ses eaux. Les Romains apprécient le lac d’Albano pour deux raisons. Ainsi, en 1960, lors des Jeux Olympiques, le lac a servi aux épreuves nautiques de canoë et d’aviron. Sur ses rives, c’est le village de Castel Gandolfo qui tient la vedette. Il abrite les villas pontificales, résidences d’été des papes depuis la fin du XVIème siècle. Les jardins, et les bâtisses transformées en musées, se visitent depuis seulement fin 2016. Les découvrir vaut vraiment la peine car le site est somptueux et la visite inédite. Ensuite, flâner dans les petites rues du village de Castel Gandolfo s’impose également pour profiter du charme ambiant.

Y aller : prévoyez une heure de train depuis la gare d’Anagnina jusqu’à la station Lago Albano-Castelgandolfo. Vous pouvez également vous y rendre en participant à une journée d’excursion organisée au départ de Rome. Découvrez tous les détails dans l’article que je lui ai dédié.

Lacs de la province de Rome Sud-Albano
Ce n’est par hasard que la lac d’Albano abrite les résidences estivales des papes depuis des siècles…

3/ Lac de Giulianello : la meilleure biodiversité des lacs

Vous aurez forcément un faible pour ce lac volcanique de poche de 0,12 km2, situé juste après le parc des Castelli romani. En effet, celui qu’on l’appelle aussi le lac la Torre, est très préservé. Ainsi, il a été déclaré « Monument naturel » en 2007. Son site est magnifique et ses eaux abritent une très rare biodiversité de faune et de flore. Une balade sur ses rives est un enchantement. Continuez jusqu’au petit village de Giulianello, dont l’ancien château aurait appartenu à Jules César. Ici, une fois par an, une manifestation musicale est organisée autour du chant populaire « Il Lago cantato ». Cette tradition est vraiment très ancienne. Comme le montre le « Canto della passione del Venerdi Santo » de Giulianello, l’un des plus vieux témoignages de musique religieuse paysanne, conservé au Centre Pompidou, à Paris.

Y aller : un train quitte la gare de Rome Termini toutes les heures en direction de Giulianello. Comptez une heure de trajet et environ une heure de transfert jusqu’au lac. En voiture, prévoyez environ 50 minutes pour parcourir les 30 kilomètres.

Lac de Giulianello province de Rome
Ici, la nature est préservée dans toute sa biodiversité et les paysages sont superbes.

Les deux lacs de la province de Rome Nord

1/ Lac de Bracciano : baignade en eaux propres

Parmi les lacs dans la province de Rome, c’est le plus grand avec 56,5 km2. Ici, ambiance bucolique garantie. En effet, interdiction d’utiliser des bateaux à moteur sauf pour les pêcheurs. Il faut dire que le lac de Bracciano approvisionne Rome en eau potable. Ainsi, profitez de l’atmosphère champêtre des lieux pour vous baigner, sur la rive sud, sinon pratiquez la planche à voile ou le canoë. Si vous venez en voiture, trois arrêts s’imposent autour du lac, dans un trio de petites villes. D’abord, à Bracciano, au sud-ouest, pour son château du XVème siècle et sa cathédrale. Ensuite, Trevignano Romano, au nord, pour son château du XIIIème siècle, son Centre d’éducation des faucons et sa plage, la seule dans la province de Rome à porter le Pavillon Bleu. Enfin, Anguillara Sabazia, au sud-est du lac, pour son musée de la Civilisation paysanne et de la Culture populaire.

Y aller : prenez le bus 32 qui part de l’obélisque de la cité du Vatican, à l’arrêt Saxa Rubra. À Manziana, empruntez le bus Cotral jusqu’à la station Anguillarese. Le lac n’est plus qu’à 800 mètres de là.

Lacs de Bracciano près de Rome
Le lac abrite la seule plage de toute la province de Rome à laquelle le fameux « Pavillon Bleu » a été attribué.

2/ Lac de Martignano : des bains et des sources chaudes

Lui aussi compte parmi les plus petits lacs de la province de Rome, avec ses 2,5 km2. En effet, sa particularité, ce sont les sources chaudes qui l’entourent et où il est possible de prendre des bains. Sachez aussi que ses eaux sont extrêmement claires et pures. En effet, aucune habitation n’est construite sur ses rives. Le lac de Martignano vaut le détour pour pratiquer vos sports nautiques préférés ou simplement la baignade. La randonnée est une activité fort agréable, au gré de quelques sites archéologiques romains. Ainsi, vous verrez l’aquedcuc de l’Aqua Alsietina, dont les 33 kilomètres de long lui permettaient d’alimenter le Trastevere en eau ! On le doit l’empereur Auguste.

Y aller : au départ de la gare Termini, il faut aller jusqu’à la station Cesano Di Roma. Et de là, un taxi peut vous conduire jusqu’au lac. Comptez 1h30 de trajet. Sinon, allez-y en voiture. Vous devrez vous garer à une vingtaine de minutes de marche environ.

Lacs province de Rome-lac de Martignano
Sports nautiques, baignade, randonnée : Martignano a tout bon !

Donnez votre avis !