La fontaine de Trevi, la tirelire de Rome

0

À longueur d’années, les touristes jettent des pièces de monnaie au fond de la fontaine de Trevi, la plus célèbre du monde. Mais que deviennent-elles ?

la fontaine de trevi rome
Le bassin de Neptune est l'un des monuments favoris des touristes qui visitent Rome.

C’est une tradition à laquelle il est quasiment impossible d’échapper quand on visite Rome : le lancer d’une pièce de monnaie au fond du bassin de la somptueuse fontaine de Trevi. Sachant que des millions de touristes se rendent à Rome chaque année, une question s’impose : qui collecte cet argent ? Cette interrogation en entraîne une autre : à quoi sert ce butin ?
En 2016, son montant s’est élevé à près d’1,4 million d’euros ! Record battu, donc, comparé à 2012. Cette année-là, de janvier à juin, environ 600 000 € de piécettes avaient déjà été récoltés. Faites le calcul… ! En revanche, 2015 n’a pas été un bon cru. La fontaine a été totalement fermée au public durant les travaux de restauration. Reste à voir désormais combien de temps l’année 2016 va demeurer en tête dans les annales…

La fontaine de Trevi, un coffre-fort à ciel ouvert

fontaine de trevi de nuit rome
De jour comme de nuit, la fontaine de Trevi attire tous les regards.
À ce rythme-là, le bassin de la fontaine de Trevi aurait pu se retrouver saturé d’amas de petits sous sonnants et trébuchants. Sa beauté originelle s’en serait trouvée gâchée. La Mairie de Rome a donc trouvé une solution. Trois matins par semaine, elle fait collecter la totalité les oboles lancées par les touristes la veille. C’est l’association catholique Caritas qui les prélève pour qu’elles puissent servir à des oeuvres caritatives. Parmi les actions menées envers les plus démunis grâce à cet argent, l’ouverture d’un petit supermarché gratuit a offert la possibilité de nourrir des familles en difficulté. Programmes d’insertion sociale et structures d’accueil pour les plus démunis en bénéficient également.
Pour les touristes, jeter une pièce de monnaie du bras droit en tournant le dos à la fontaine de Trevi, n’est qu’un geste anecdotique. Une tradition entretenue pour être sûr de revenir un jour à Rome. Et plus encore…

Donnez votre avis !