Informations pratiques

0

Monnaie, santé, sécurité dans les lieux publics, affranchissement de vos cartes postales... Voici des informations qui vous seront forcément utiles sur place. A lire avant de partir !

bureau de la poste Vaticane
Le bureau de la poste Vaticane. (Photo Craig Murphy)

Heure locale

L’Italie fonctionne exactement comme la France, la Belgique ou la Suisse, c’est-à-dire heure GMT + 1 heure en hiver, de fin octobre à fin mars et heure GMT – 1 heure en été, de fin mars à fin octobre.

Langue

Si les Italiens adorent la France, on ne peut pas dire pour autant que les Romains parlent tous le français. Si c’est le cas, ils tenteront spontanément de vous renseigner dans la langue de Molière. Toutefois, les Romains sont toujours ravis quand les étrangers s’essayent à l’italien. Un petit guide avec les principaux mots de vocabulaire de base fera votre affaire.

Monnaie

Comme la France et la Belgique, l’Italie a adopté l’euro. Les pièces de monnaie et billets sont organisés comme dans les autres pays de la zone euro. En revanche, l’utilisation de la carte bancaire n’est pas toujours possible pour payer dans certains petits restaurants et dans les musées du Vatican qui n’acceptent pas ce mode de paiement. Pensez à retirer des espèces dans les distributeurs automatiques de billets, très répandus à Rome.

Poste

Vous voulez que vos cartes postales soient estampillées avec le cachet du Vatican ? C’est facile : affranchissez-les avec des timbres achetés à la poste du Vatican, place Saint-Pierre. Le bureau de poste est ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 18h45 et le samedi de 8h30 à 14h. Puis, il vous restera à glisser vos cartes dans les boîtes aux lettres du Vatican, reconnaissables à leur jolie couleur bleue. Côté tarif du timbre, c’est 0,95 € pour l’Europe, avec un envoi en 3 à 5 jours.
Attention : à Rome, les bureaux de poste ne sont ouverts que le matin, du lundi au samedi. Seule la poste centrale fonctionne l’après-midi, jusqu’à 19h05 en semaine. Son adresse : piazza di San Silvestro, 19.

Santé

Si vous êtes un ressortissant de l’Union européenne, pensez à vous munir de votre carte européenne d’assurance maladie.
Le pronto soccorso d’un hôpital public est conseillé en cas d’urgence. Pour les petits bobos, vous pouvez vous rendre à la Guardia Medica, Via Mantova, 44 qui est ouverte 24h sur 24. Une consultation avec un médecin privé qui se déplace est également possible en téléphonant au centre médical international au 06 488 23 71. Il est est situé Via Firenze, 47. Mais attention aux tarifs qui démarrent au-delà de 100 € en semaine et atteignent 200 € le week-end.

Sécurité

Comme bien souvent dans les grandes villes, il convient de rester vigilant : pickpockets et voleurs à la tire ciblent volontiers les touristes, particulièrement Piazza di Spagna, place Saint-Pierre, au Colisée et aux abords de la gare de Termini. Soyez vigilants dans les transports en commun, métro ou bus. Bon à savoir  : comme il dessert le Vatican, le bus 64 est emprunté par les touristes et aussi par les pickpockets…
En cas de vol, sachez que le poste de police piazza Venezia dispose de formulaires en français pour rédiger votre déclaration. Sinon, la police italienne répond au 113.

Téléphone

De la France vers l’Italie  : 00 + 39 + l’indicatif de la ville (6 pour Rome) + le numéro de votre correspondant sans le 0 initial.
De l’Italie vers la France  : 00 + 33 + le numéro de votre correspondant sans le 0 initial.
Un mot concernant les cabines téléphoniques. Comme Rome en est encore dotée, cela peut vous rendre service d’en connaître le mode d’emploi : mieux vaut acheter une carte de téléphone à 5 €, 10 € ou 20 € dans un bureau de poste, un kiosque à journaux ou un tabac. Sinon, quelques « spécimens » acceptent les cartes de crédit et les pièces.

J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !