Que faire en cas de fortes chaleurs à Rome ?

0

Dès les beaux jours et durant l’été, Rome connaît souvent des épisodes de grosses chaleurs. Pas de panique : lisez quoi faire pour vous rafraîchir.

Jardin de la villa Doria Pamphilij.
Moins connu des touristes, le parc de la villa Doria Pamphilj est idéal pendant les grosses chaleurs.

Les Romains y sont très habitués, les touristes pas forcément. Les fortes chaleurs, qui sont fréquentes à Rome tout au long de la belle saison, ne sont toujours faciles à supporter. Pas question pour autant de rester à l’hôtel pour ne sortir que le soir venu. De petites astuces qu’il faut connaître rendront votre séjour plus confortable.
Tout d’abord, vous devez penser à vous hydrater. Et nul besoin d’aller dépenser vos euros dans les cafés. Mettez-vous plutôt en quête des fontaines publiques d’eau potable en fonte, présentes partout dans Rome depuis 1874. Les nasoni ou « gros nez » se repèrent très facilement en raison de la forme de leur robinet. Chacun mesure 90 cm de haut et pèse 90 kilos.
Repérer un « gros nez » est le meilleur moyen de boire de l’eau fraîche gratuitement ! Pour connaître tous les emplacements des nasoni, vous pouvez télécharger l’appli ACEA – Eau à Rome, disponible dans l’Apple Store. On en dénombre près de 280 dans la vieille ville fortifiée, à l’intérieur du Mur d’Aurélien.

Se baigner au bord du Tibre pour se protéger des chaleurs

Une nasona à Rome.
Quand les fortes chaleurs s’installent à Rome, les nasoni sont très utiles.
L’été, Rome n’a pas besoin d’imiter Paris Plage. Non pas que les Romains se baignent dans le Tibre. Ce n’est plus possible depuis plus de 60 ans. Mais ils fréquentent les clubs installés sur les bords du Tibre. Par exemple, profitez que le Nuoto Belle Arti est ouvert au public pour aller vous baigner dans sa grande piscine extérieure, de 33 mètres de long. C’est possible de juin à septembre, sur le Lungotevere Grande Ammiraglio Thaon di Revel. Pour vous y rendre, c’est au pied du Monte Mario, sur la rive est du fleuve.
Dernière idée pour trouver de la fraîcheur : prendre la direction de l’un des nombreux parcs à Rome. Lequel choisir parmi les dix principaux ? Je vous conseille celui que les Romains adorent et les touristes ignorent, le plus souvent : les jardins de la villa Doria Pamphilj, non loin du quartier du Trastevere. Avec ses 180 hectares, l’endroit est le plus grand jardin public de Rome, fier d’être bien plus vaste que le londonien Hyde Park. Pins parasols, petits coins ombragés, fontaines baroques, cascades et lac romantique en font un endroit d’une quiétude absolue.

No posts to display

Donnez votre avis !