4 lieux étranges et terrifiants à découvrir à Rome

0

1 crypte, 2 musées et 1 « clinique » devraient vous donner quelques sueurs froides. Des endroits étranges, dont les histoires peuvent être terrifiantes.

crypte des capucins rome
Décorée de milliers de crânes et d'ossements, la crypte des Capucins dégage une atmosphère des plus étranges.

1/ La crypte des Capucins de l’église Santa Maria della Concezione

Amateurs d’atmosphères macabres, ne passez pas à côté de ce lieu insensé. Imaginez crânes et tibias de 4 000 moines capucins servant de décor à un cimetière situé dans une galerie de 40 mètres de long abritant cinq chapelles. Leurs parois sont décorées de motifs élaborés avec des restes humains. Tous ces moines sont morts entre 1528 et 1870. Une collection mortuaire des plus étranges constituée pendant 342 ans ! La décoration actuelle de la crypte a été imaginée au XVIIIème siècle. La visite débute par un petit musée de l’Ordre des Capucins, riche en peintures. Certaines sont signées du Caravage. À l’entrée de la crypte, remarquez l’inscription : « Comme vous nous étions ; comme nous vous serez ». Welcome… La crypte des Capucins se visite tous les jours, de 9h à 19h. Via Veneto, 27, derrière la piazza Barberini.

2/ Le musée des âmes du Purgatoire

musee des ames etranges du purgatoire rome
L’une des traces exposées au musée qui prouverait l’existence du purgatoire.

Frissons, frissons, quand tu nous tiens… ! Vous devriez en ressentir un certain nombre en entrant dans ce musée pour le moins insolite, inquiétant aussi. Installé dans l’église Sacro Cuore del Suffragio, le Museo delle Anime del Purgatorio est là pour apporter des preuves. Car il existerait bien un purgatoire dédié aux âmes en perdition. C’est un prêtre, le père Jouet, qui est à l’origine de ce lieu empreint de mystère. Il a accumulé textes, objets et photos portant des traces étranges. Preuves, selon lui, que le purgatoire n’est pas juste une croyance religieuse. Étranges ? Le père Jouet était convaincu depuis l’incendie qui ravagea la chapelle de l’église del Sacro Cuore del Suffragio, en 1897. L’apparition d’un visage sur un mûr changea le cours de son existence.
Lungotevere Prati, 12.

3/ La clinique des poupées étranges de la famille Squatriti

clinique des poupees rome
Difficile de croire que ces têtes serviront à faire revivre des poupées anciennes.

À deux pas de la Piazza del Popolo, en plein cœur de Rome, il existe un magasin qui ne ressemble à aucun autre. Malgré sa petite taille, il retient l’attention de qui jette un œil à la vitrine. À l’intérieur, ce n’est qu’un amoncellement de poupées souvent très anciennes, estropiées ou en morceaux ! Certaines datent du XIXème siècle. Poupées sans tête, poupées aux membres arrachés ou ayant perdu leurs yeux, la vision est stupéfiante. Impossible de dire combien elles sont dans cette échoppe où œuvre la famille Squatriti depuis 1953. En porcelaine, en bois ou en papier mâché, toutes bénéficient des mêmes « soins » prodigués par Federico et sa mère Gesolmina. Les Romains, qui adorent garder leurs objets, fréquentent la clinique, surnommée aussi la « boutique de l’horreur ». Via di Ripetta, 29.

4/ Le musée des horreurs de Dario Argento

musee des horreurs dario argento rome
Quel sympathique visage… Et ce n’est pas le seul, au musée Dario Argento !

Bienvenue dans l’univers effrayant du célèbre réalisateur et scénariste, roi du cinéma d’épouvante italien. À ce natif de Rome, âgé de 77 ans, on doit, notamment, « Les frissons de l’angoisse » (1975), « Inferno » (1980) ou encore « Ténèbres » (1982). Au rez-de-chaussée, vous pourrez juste regarder ou acheter des objets étranges. Ce musée est aussi une boutique. Particularité de ces pantins, jouets et autres masques ? Leur laideur ! Pour accéder au sous-sol, l’escalier très étroit procure lui aussi une sensation étrange. Où entraîne-t-il ? Vers une pièce qui abrite des personnages de plusieurs films d’horreur de Dario Argento. Le Museo degli Orrori di Dario Argento s’appelle aussi « Profondo Rosso » Store, du nom de l’un de ses films les plus connus. Depuis 1989, il est installé Via dei Gracchi, 260, dans le quartier de Prati.

J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !