Gastronomie : 5 spécialités qu’il faut goûter à Rome

Pâtes, pizzas, légumes, viandes et desserts : la gastronomie est très riche à Rome, toujours goûteuse grâce à des ingrédients comme le fromage pecorino.

Maccheroni alla amatriciana.
Les Romains apprécient particulièrement les pâtes à la sauce amatriciana. (Photo Randy Ohc)

1/ Les pâtes, préambule savoureux des repas

À Rome, elles font partie intégrante de la gastronomie. Elles sont servies en « primi piatti », c’est-à-dire en guise d’entrée. Les façons typiquement romaines de les cuisiner : cacio e pepe (huile d’olive, pecorino et poivre), amatriciana (sauce tomate piquante et pancetta) et carbonara (œuf, pecorino et guanciale). Quant au type de pâtes, les « tradis » recommandent les penne. D’autres préfèrent les bombolotti. Et certains ne jurent que par les bucatini, sorte de spaghetti creux. Les Gnocchi alla Romana, eux, mettent tout le monde d’accord avec leur sauce au beurre, fromage et noix de muscade.

2/ La pizza romaine, éloge de la simplicité

gastronomie pizza-della-bianca
Toute simple et très bonne, la pizza bianca !

La recette de la Pizza alla Romana ou Pizza Bianca est très ancienne. La « Pizza Blanche » n’est rien d’autre qu’une pâte fine à base de levure. Elle est enduite d’huile d’olive, cuite au four et agrémentée de petites feuilles de romarin. Sa pâte légère est croustillante et souple, à la fois. En accompagnement, à l’apéritif ou en en-cas, la pizza bianca est savoureuse en toutes circonstances. Ce n’est pas de la haute gastronomie mais c’est juste délicieux…

3/ Les légumes, perles de la gastronomie romaine

Carciofi alla Romana.
Les fameux Carciofi alla Romana. (Photo : Jay Cross)

Les artichauts sont l’une des spécialités romaines connues dans le monde entier. On les retrouve sur les bonnes tables. Deux recettes sont particulièrement célèbres. Soit Carciofi alla Romana (artichauts rôtis à la romaine farcis avec ail, sel, poivre, persil et calament). Soit Carciofi alla giudia (artichauts frits « à la juive ») cuisinés à Rome depuis plus de 2000 ans.
À goûter aussi, la Puntarelle qui ressemble à des endives. Les Romains l’aiment crue ou cuite, avec des anchois et assaisonnée d’un trait d’huile d’olive, de vinaigre blanc et de sel. À Rome, les petites fèves ou Fave ont beaucoup de succès, crues avec du pecorino ou cuites avec oignons et lard.

4/ Les viandes, temps fort gastronomique à la romaine

Abbacchio alla Scottadito
Un délice d’agneau fondant…

Si vous êtes carnivore, goûtez impérativement la recette d’agneau la plus fameuse de Rome, l’Abbachio alla Scottadito, de petites côtelettes huilées saupoudrées de thym, estragon et romarin puis grillées. Très peu connue des Français, la soupe de queue de bœuf est l’un des autres délices carnés romains. Une Coda alla Vaccinara réussie est cuisinée à partir de queue de bœuf braisée et mijotée avec des légumes variés, oignon, ail, céleri, cannelle et herbes dans de la sauce tomate. Rien ne vous empêche de goûter aussi au Pollo alla Romana, poulet au poivre, aux Trippa alla Romana, tripes à la sauce tomate, à la Porchetta Romana, cochon de lait grillé, etc.

5/ Les desserts, le trio idéal d’une gastronomie régionale

gastronomie crostata di ricotta
Les Romains adorent la crostata di ricotta !

En matière de gastronomie sucrée, le choix est difficile à faire. À Rome, vous pouvez terminer le repas avec des Ciambelle al vino, gâteaux secs en forme de beignet à tremper dans du vin. Sinon, les Maritozzi, petits pains avec des raisins et de l’écorce d’orange natures ou fourrés à la crème sont également délicieux. Une Crostata di ricotta, gâteau au fromage frais avec du sucre, du citron, de la vanille, des fruits confits, des raisins ou des pignons, peut fort bien faire également l’affaire.

Journaliste spécialiste du tourisme, Catherine vous donne ses bons plans et conseils pour visiter Rome. Découvrez aussi l'actualité qui fait le buzz à Rome !

Répondre

Entrez votre commentaire
Indiquez votre nom ici