La Centrale Montemartini

À l’époque, les Romains ont sûrement trouvé l’idée folle : installer les statues antiques des musées du Capitole dans la première usine romaine de production électrique, datant de 1912. Métamorphosée, la Centrale Montemartini propose désormais des sculptures, des mosaïques et autres fresques exposées entre turbines et chaudières… Détonnant !

Centrale Montemartini
Contraste entre sculptures antiques et machineries. (Photo Allison Meier)

Ce qu’il faut savoir sur la Centrale Montemartini

Centrale Montemartini
Une centrale électrique reconvertie en musée… (Photo Lalupa)
  • L’ancienne centrale thermoélectrique de Rome a été construite peu avant la première Guerre mondiale. Elle a cessé de fonctionner en 1963. La Centrale Montemartini a été transformée en musée archéologique en 1997 et fait partie des musées Capitolins.
  • De nombreuses œuvres exposées ici ont été découvertes dans le courant du XIXème siècle, à l’occasion des vastes fouilles menées sur le mont Esquilin. Il en fut de même quand Rome lançant les travaux du métro dans les années 40.
  • Vous pouvez visiter la Centrale Montemartini selon 7 parcours à thème : animaux, batailles et guerrier, femmes célèbres, Dionysos et sa suite, poésie, musique et théâtre ainsi que la centrale.
  • Un regret : le catalogue complet du musée n’est édité qu’en italien et en anglais. À la librairie, rabattez-vous sur la collection de cartes postales. Vous verrez que l’accord entre art classique et machines prend toute son évidence.

Que voir à la Centrale Montemartini ?

Centrale Montemartini
Une mise en scène détonnante ! (Photo Lalupa)
  • Tout d’abord, admirez la salle des machines, la chaufferie et surtout une turbine à vapeur datant de 1917. La Centrale Montemartini a été divinement restaurée pour accueillir les précieuses collections artistiques.
  • Vous aurez l’embarras du choix parmi environ 400 statues grecques ou romaines venant quasiment toutes des collections des musées Capitolins.
  • L’exposition est organisée en 3 sections : la Rome républicaine dans la Sala Colonne ou Salle des Colonnes, le centre monumental de Rome dans la Sala Macchine ou Salle des Machines, les jardins et résidences impériales dans la Sala Caldaie ou Salle des chaudières.
  • Parmi les pièces inédites, attardez-vous notamment devant un lit crématoire datant du Ier siècle avant J.-C., des mosaïques du Vème siècle, les statues de Pothos, le fils d’Aphrodite, d’Apollon, de Bacchus, etc. Sans compter des frises, dont certaines proviennent de la résidence de César.

Visiter la Centrale Montemartini

  • Adresse : Via Ostiense 106, dans le quartier Testaccio, hors les murs.
  • Métro : station Garbatella (ligne B).
  • Horaires : la Centrale Montemartini est ouverte du mardi au dimanche, de 9h à 19h ; les 24 décembre et 31 décembre de 9h à 14h. Fermée les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
  • Entrée : 7,50 €. Tarif réduit : 6,50 €. Accès possible jusqu’à une demi-heure avant la fermeture. Attention : le prix du billet d’entrée peut varier lors d’événements culturels ponctuels.

Plan d’accès à la Centrale Montemartini

Catherine
J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !