Le Vatican

Avec sa superficie de 0,32 km², la cité du Vatican est un véritablement état « mouchoir de poche », le plus petit au monde. Mais au Panthéon des merveilles, il s’affiche sans difficulté hors concours. Le Vatican recèle quantité de trésors artistiques accumulés au fil des siècles. Un lieu hors du commun et absolument exceptionnel.

La basilique Saint-Pierre et le Vatican
La basilique Saint-Pierre et la colline du Vatican. (Photo Waldo Miguez)

Ce qu’il faut savoir sur le Vatican

La basilique Saint-Pierre
La basilique Saint-Pierre. (Photo Jean-Pol Grandmont)
  • Les premières traces de l’histoire du Vatican remontent au 1er siècle de notre ère quand les empereurs Caligula et Néron y firent aménager des jardins impériaux dotés d’un cirque. La basilique Saint-Pierre y fut construite au IVème siècle.
  • Parmi ses inestimables richesses, la cité du Vatican comptent quelques pépites  : la basilique Saint-Pierre, la chapelle Sixtine, 12 musées, la Pinacothèque, la Bibliothèque Apostolique Vaticane et le château Saint-Ange (Castel Sant’Angelo).
  • Le Vatican a été le terrain de jeu de prédilection de trois génies artistiques italiens, le Bernin, Michel-Ange et Raphaël. Le nombre de chefs-d’œuvre spectaculaires qu’ils y ont réalisés dépasse l’entendement.
  • Vous pouvez survoler la cité du Vatican en une journée. À condition de rester concentré sur les essentiels : consacrez votre matinée à la chapelle Sixtine, les Chambres de Raphaël et le Museo Pio-Clementino ; dédiez votre après-midi au château Saint-Ange et à la basilique Saint-Pierre.

Que voir au Vatican ?

Un escalier majestueux à l'intérieur du Vatican
Un escalier majestueux à l’intérieur du Vatican. (Photo DR)
  • Les musées du Vatican représentent une sorte de marathon absolument incontournable. Mais vous devrez faire des choix : rendez-vous aussi tôt que possible à la chapelle Sixtine pour les fameuses fresques de Michel-Ange, puis enchaînez avec le Museo Gregoriano Egizio et surtout le Museo Pio-Clementino qui abrite les plus belles statues antiques du Vatican. La visite des Chambres de Raphaël et ses chefs-d’œuvre s’impose ensuite, juste après celles du Museo Gregoriano Etrusco et des galeries en enfilade.
  • À la fois théâtrale et monumentale, la basilique Saint-Pierre est une étape à ne rater sous aucun prétexte, notamment, pour la célèbre Pietà sculptée par Michel-Ange en 1499. Comptez deux bonnes heures pour la visite, un peu plus si l’ascension de la coupole vous tente pour profiter de la vue imprenable sur Rome.
  • Parce que ses fortifications et ses appartements papaux le valent bien, le château Saint-Ange mérite vraiment d’être découvert. Il se trouve aujourd’hui à l’extérieur du Vatican, à l’est de Saint-Pierre. Le Castel Sant’Angelo a été édifié vers 130 après J.-C. pour servir de mausolée à l’empereur Hadrien.
  • Si quasiment toute la cité du Vatican est fermée au public, sachez qu’il existe un moyen d’y pénétrer en réservant la visite guidée des Giardini Vaticani. Ces jardins à l’italienne et à la française sont splendides avec leurs grottes, fontaines, statues, monuments, bois et potager. Uniquement sur rendez-vous.

Plan d’accès au Vatican

Catherine
J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !