L’EUR

    0

    Voulu par l’Italie fasciste de Benito Mussolini, ce quartier de la Ville éternelle devait mettre en valeur à la fois l’architecture classique et les codes architecturaux de nouvelle vague du début du XXème siècle. Désormais, ministères, centres culturels et autres administrations y ont élu domicile.

    Palazzo della civiltà del lavoro
    Le Palazzo della civiltà del lavoro. (Photo J.P. Dalbéra)

    Ce qu’il faut savoir sur le quartier de l’EUR

    Piazza Guglielmo Marconi
    La Piazza Guglielmo Marconi. (Photo DR)
    • C’est parce que Rome avait été retenue pour accueillir l’Exposition universelle de 1942 que le quartier de l’EUR a vu le jour. D’où son nom : E pour Esposizione, U pour Universale et R pour di Roma. La manifestation fut annulée en raison de la guerre mais le quartier de l’EUR garda son nom.
    • L’EUR devait commémorer le 20ème anniversaire de la prise du pouvoir par Mussolini. Le duce veilla à ce que les meilleurs architectes travaillent à la réalisation de ce quartier symbole d’une Rome moderne mais inspirée de l’Antiquité.
    • Parmi les réalisations les plus marquantes, citons le palais des Sciences, le palais des Postes, Télégraphes et Téléphones, ainsi que le palais des Congrès et des Expositions.
    • Outre des monuments administratifs, l’EUR abrite plusieurs parcs, Parco del Ninfeo, Parco Centrale, Parco del Turismo, un petit lac depuis 1960, le très beau jardin des Cascades et la piscine des Roses.

    Que voir dans le quartier de l’EUR ?

    Le Palazzo dei Congressi Rome
    Le Palazzo dei Congressi. (Photo Jean-Pierre Dalbéra)
    • Si vous ne devez retenir qu’une seule des adresses de cet étonnant quartier, jetez votre dévolu sur le « Colisée carré », le Colosseo Quadrato, bâtiment emblématique du quartier de l’EUR. La construction de ce palais de la Civilisation italienne a duré 6 ans, de 1938 à 1943.
    • Le musée de la Civilisation romaine mérite votre attention pour trois raisons : il abrite le Musée astronomique et le Planétarium, il renferme d’incroyables objets provenant de l’exposition de 1938 consacrée à la Rome impériale et donne à admirer une topographie de Rome au IVème siècle. Passionnant !
    • N’éludez pas l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, la seule basilique de la ville érigée dans la deuxième moitié du XXème siècle, dont la construction ne fut terminée que dans les années 50. Parmi ses fiertés : un dôme de 32 mètres de diamètre, un portail de bronze, des mosaïques, d’immenses statues des apôtres Pierre et Paul, etc.
    • Pour les amateurs, le palais des Sciences aussi vaut le détour, dévolu au musée national du Haut Moyen Âge et au musée national de Préhistoire et d’Ethnographie.

    Plan d’accès au quartier de l’EUR

    Catherine
    J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

    Donnez votre avis !