Le Colisée

    0

    Le Colisée est le plus grand monument de l’Antiquité romaine et l’édifice italien le plus connu au monde. Rénové, il a retrouvé son éclat en juin 2016.

    Le Colisée Rome
    La silhouette massive du Colisée. (Photo Sam Valadi)

    Réservation en ligne

      Il n'y a plus de dates disponibles actuellement

    Ce qu’il faut savoir sur le Colisée

    Le Colisée à Rome
    Le Colisée vu de l’extérieur. (Photo Alessandro Ferri)
    • Inauguré en 82 de notre ère par l’empereur Titus, le Colisée a servi aux combats de gladiateurs de l’Empire romain pendant près de 500 ans. Son inauguration fut l’occasion de jeux grandioses – de nos jours, on dirait carnage : 2000 gladiateurs et 5000 fauves y trouvèrent la mort. Son amphithéâtre, qui pouvait accueillir jusqu’à plus de 70 000 spectateurs, a également abrité des combats d’animaux sauvages, des reconstitutions de batailles et des exécutions publiques.
    • À l’extrémité de l’ancien Forum romain, l’édifice est reconnaissable entre tous avec ses 4 étages et ses nombreuses arcades. À l’intérieur, l’accès aux gradins dépendait du statut social : l’Empereur et les membres du Sénat au premier niveau, les aristocrates au deuxième et le peuple au troisième.
    • D’abord appelé grand amphithéâtre Flavien jusqu’au VIIIe siècle, l’édifice prit le nom de Colisée au Moyen Âge, en référence à la statue de Néron, haute de 35 mètres et appelée colosse, qui avait été érigée à proximité.
    • Sa renaissance en juin 2016 a nécessité environ 25 millions d’euros investis par Diego Della Valle, dit DDV en Italie, le propriétaire du maroquinier italien de luxe Tod’s.

    Que voir au Colisée ?

    Le Colisée à Rome
    L’arène et les gradins du Colisée. (Photo Jean-Pol Grandmont)
    • Pour apprécier sa forme d’ellipse et sa taille imposante (187 mètres de long, 155 mètres de large et 50 mètres de haut), commencez par vous attarder sur quelques-uns des détails de l’extérieur.
    • Une fois à l’intérieur, montez absolument jusqu’aux galeries supérieures pour profiter de la vue plongeante sur le dédale de galeries creusées sous la scène. Celle-ci était en bois et recouverte de sable.
    • Si vous avez envie de savoir à quoi ressemblait le Colisée du temps de sa splendeur, prévoyez de vous rendre Museo della civilità romana qui présente deux maquettes de l’édifice minutieusement reconstitué.
    • Le soir, une balade s’impose sur la Via dei Fori Romani (piétonne) quand le Colisée est baigné d’une lumière dorée. De nuit, le spectacle offert par le monument illuminé est magique.

    Visiter le Colisée

    • Adresse : Piazza del Colosseo, 1. Au sud du centre de la Rome antique.
    • Métro : station Colosseo (ligne B).
    • Horaires : ouvert tous les jours à partir de 8 h 30 (il ne ferme que deux jours par an, les 25 décembre et 1er janvier) et jusqu’à 19 h 15 de fin mars à fin août (16 h 30 de fin octobre au 15 février). Attention : l’accès n’est plus autorisé une heure avant la fermeture.
    • Entrée : billet plein tarif à 12 € avec entrée au Colisée, au Forum romain et à la colline du Palatin, 7,50 € pour les 18-25 ans et gratuit pour les moins de 18 ans. Audioguide : 4 €.
    • Réservations : vous pouvez réserver à l’avance vos billets coupe-file pour le Colisée. Certainement le meilleur moyen pour éviter les longues files d’attente, encore plus interminables chaque premier dimanche du mois quand l’entrée est gratuite….

    Plan d’accès au Colisée

    Catherine
    J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

    Donnez votre avis !