Ghetto : découvrez les histoires insolites de 3 monuments du quartier

0

Le quartier du Ghetto et ses alentours abritent des monuments aux histoires inédites. Parmi eux, en voici trois qui devraient vous étonner.

quartier du Ghetto a rome
La communauté juive de Rome est la plus ancienne d'Europe. Le Ghetto est son quartier depuis toujours.

L’histoire du quartier du Ghetto remonte à l’année 161 avant J.-C., quand les premiers juifs y arrivèrent. Au cours des siècles, la vie de cette communauté fut marquée par des événements tragiques. Jusqu’à ce terrible jour du 16 octobre 1943, quand les Nazis raflèrent 2 091 juifs pour les faire déporter. En guise de commémoration, une plaque a été posée sur la façade d’une maison située face à l’église Sant’Angelo in Pescheria, dans le Portico d’Ottavia.
Hormis la Grande Synagogue de Rome et le Musée hébraïque, le quartier du Ghetto mérite votre attention. Si vous arrivez de la Piazza di Venezia et du Capitole, vous pouvez passer par ces trois monuments dans cet ordre :

1/ L’église Santa Maria in Campitelli

Chiesa Santa Maria in Campitelli
L’intérieur de l’église Santa Maria in Campitelli est somptueux.

C’est vraiment le côté grandiose du bâtiment qui intrigue. Il est lié à l’histoire de cet édifice. Parce qu’ils voulaient remercier la Vierge d’avoir mis fin à la peste de 1656, tous les Romains firent de très généreux dons pour financer la construction de l’église. À l’intérieur, arrêtez-vous sur la coupole et surtout l’autel principal, doté d’un tarbernacle avec l’image miraculeuse de la Vierge. En empruntant la porte latérale, vers la sacristie, vous verrez une jolie cour et la salle Baldini qui accueille notamment des concerts. Sur la piazza dei Campitelli.

2/ Le théâtre de Marcellus

theatre de Marcellus a Rome
Propriété privée, le théâtre de Marcellus ne se visite pas à l’intérieur.

C’est l’ancêtre du Colisée puisqu’il a été édifié un siècle plus tôt, entre 13 et 11 avant J.-C, à la demande de Jules César. Jusqu’à plus de 15 000 personnes pouvaient investir ses gradins. L’anecdote qui concerne le monument : les ruines d’un ancien temple d’Apollon, découvertes tout près. Une fois l’an, au printemps, les vieilles filles partaient de là en procession vers le temple de Junon, sur la colline de l’Aventin. Pour quelle raison priaient-elles la déesse ? Pour faire des rencontres et trouver un époux au théâtre de Marcellus ! Bon à savoir : le lieu ne peut être admiré que de l’extérieur. Via del Portico d’Ottavia.

3/ La Bocca della Verità, l’attraction du quartier du Ghetto

bocca della verita rome
Par curiosité, plongez-y la main, dans la bouche de ce masque de pierre.

Sans nul doute, l’un des symboles romains préférés des touristes. Tous viennent y glisser la main pour vérifier si la légende dit vrai. À savoir, ceux qui mentent pourraient y laisser leurs doigts… Et ce, depuis le 1er siècle après J.-C. ! Armez-vous de patience car parfois il y a foule, sur place. Se prendre pour Audrey Hepburn et Gregory Peck dans le film « Vacances romaines » demande de savoir attendre son tour… Sur la Piazza della Bocca della Verità, dans le vestibule de l’église Santa Maria in Cosmedin.

L’info Ghetto en +

Pour tous ceux qui séjournent à Rome en famille, sachez que vous pouvez découvrir le Ghetto dans le cadre d’une visite guidée en français et en petit groupe de maximum 12 personnes. Pour acheter vos billets, il vous suffit de cliquer sur Balade familiale dans le Ghetto juif de Rome. Réservation et paiement s’effectuent en toute sécurité. Sachez encore que cette visite de 2 heures est organisée quatre fois par semaine, lundi, mercredi, vendredi et dimanche. Une façon à la fois culturelle et ludique d’aborder le Ghetto et sa fameuse île Tibérine.

J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !