3 lieux insolites à voir dans le Trastevere à Rome

0

Rome n’est pas qu’un musée à ciel ouvert. La ville cache aussi d’insolites havres de paix. Suivez-moi dans le Trastevere pour les découvrir.

Trastevere jardin botanique villa Corsini
Ancien parc de la Villa Corsini, le jardin botanique de Rome est une pure merveille.

Musées, églises, expositions, etc. : si vous avez envie de faire une petite pause au beau milieu de votre programme chargé de visites, ne vous en privez pas. À condition de savoir où vous rendre pour recharger un peu vos batteries, dans le calme. Voici trois suggestions de lieux dans le Trastevere, plutôt insolites, rarement envahis de touristes et prometteurs d’une tranquillité appréciable.

1/ Le cloître des Oranges amères, petit secret du Trastevere

Trastevere Cloitre des oranges ameres
Que la paix soit avec vous !

Voilà l’adresse idéale si vous avez d’abord prévu d’aller chiner aux puces du quartier Trastevere, le dimanche. Protégé par d’imposants murs d’enceinte, le cloître des Oranges amères jouxte l’église San Giovanni Battista dei Genovesi. C’est en fait l’ancien hôpital, situé sur un côté de l’église, qui possédait ce cloître Renaissance exceptionnel. Un petit paradis de sérénité verdoyante, dont la plupart des passants dans la rue ignorent totalement l’existence. Il faut dire qu’il n’est ouvert qu’une fois par semaine, au moment de la messe dominicale, dite à 11h. Profitez-en : on y a la sensation de se trouver hors du temps, entre vieux puits, palmiers, piliers et voûtes datant du XVème siècle. Le cloître L’anecdote du cloître donne accès à l’oratoire de l’église : le premier palmier de Rome y fut planté en 1588 par un membre de la confrérie de Saint-Jean-Baptiste.
Via Anicia, 12.

2/ Le jardin botanique ou orto botanico

Trastevere jardin botanique Rome.
C’est l’un des plus importants d’Italie.

Dans le Trastevere, sa richesse n’a d’égale que sa beauté. À preuve, les 3 500 espèces rares à y découvrir, plantées sur 12 hectares, dans une succession inouïe de jardins thématiques. Jardin méditerranéen, jardin japonais, jardin des simples et des plantes aromatiques : tous sont plus admirables les uns que les autres ! Et ça ne date pas d’hier, le lieu actuel ayant été fondé en 1883. Vous n’allez pas en croire vos yeux. Alors, perdez-vous dans la vallée des fougères ou dans la bambouseraie. Pâmez-vous devant la collection de cactus et l’énorme platane, vieux de plus de 400 ans. Relaxez-vous face au petit plan d’eau à la japonaise. Aventurez-vous dans les 2000 m2 de serres. Et admirez les immenses palmiers pointant vers les cieux. Que demander de plus ? Qu’il soit lui aussi ouvert le dimanche…
Largo Cristina di Svezia, 24

3/ Le Bois Parrasio ou il Bosco Parraiso

Trastevere Bosco Parraiso Rome
Un charmant petit jardin à étages.

C’est le genre d’endroit, à Rome, qui se mérite. On n’y vient jamais par hasard. Toute visite individuelle nécessite l’envoi préalable d’une demande : info@accademiadellaarcadia.it Une fois l’autorisation obtenue, à vous la balade dans ce jardin élégant et inspirant qui abritait la société littéraire Accademia dell’Arcadia ! Grimpez tous ses différents niveaux jusqu’à parvenir au réservoir et son théâtre ovale. De là, décor et vue sont magnifiques, tout comme le petit bassin qui apporte sa pointe de fraîcheur. Que vous vous sentiez l’âme d’un poète ou pas, ce petit lieu magique du Trastevere vaut définitivement la peine. D’autant plus si je vous dis que celui qui l’imagina et le dessina n’est autre que l’auteur du superbe escalier de la piazza di Spagna
Via di Porta San Pancrazio, 32

J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !