Taxe de séjour à Rome : tout ce qu’il faut savoir

    0

    Pour ne pas avoir de surprise en fin de séjour, mieux vaut tout savoir sur la taxe à payer à Rome. Des montants à prendre en compte dans un budget.

    taxe hotels Rome
    Chaque séjour touristique, à Rome, nécessite le paiement d'une taxe de séjour. (Photo : Coach Omnium).

    Comme dans toutes les grandes villes du monde, vous devrez vous acquittez d’une taxe de séjour. À Rome, le sujet a été rendu sensible en 2014 quand la municipalité décida d’une augmentation substantielle de cette taxe. Il fallait renflouer les caisses et rénover des infrastructures d’accueil, à Rome. Ses plus de 12 millions de visiteurs annuels ont donc été mis à contribution.
    Les montants de cette taxe de séjour varient selon la catégorie d’hébergement. Voici le montant à payer par personne et par nuit :

    • 3 euros dans les hôtels 1 et 2 étoiles.
    • 4 euros dans les hôtels 3 étoiles.
    • 6 euros dans les hôtels 4 étoiles.
    • 7 euros dans les hôtels 5 étoiles.
    • Bed and Breakfast, gîtes et chambres d’hôte : 3,5 euros.
    • Locations de vacances, agritourismes et résidences touristiques hôtelières : 4 euros.
    • Campings et autres hébergements de plein air : 2 euros.

    Notez qu’il y a une seule exception : les auberges de jeunesse sont exemptées de taxe de séjour.

    La taxe de séjour à payer obligatoirement sur place

    taxe sejour rome hors hotels
    Tous les types d’hébergement sont concernés.

    Vous devez savoir aussi que le quartier dans lequel vous choisissez votre hébergement n’a aucune incidence sur le montant de la taxe de séjour. Que vous logiez près de Piazza di Spagna, dans Trastevere ou à San Lorenzo, cela ne change rien. Elle s’applique jusqu’à maximum 10 nuits consécutives au cours de l’année civile et dans le même établissement. Le chiffre passe à 5 nuitées dans les campings et autres hébergements de plein air.
    Autre élément important au moment où vous calculerez votre budget : le paiement s’effectue sur place, à la fin de votre séjour, directement aux structures d’hébergement, en espèces ou par carte de crédit. Un reçu nominatif attestant de votre paiement vous est obligatoirement remis.
    Toutefois, si vous faites partie de l’une de ces cinq catégories de visiteurs, vous serez exemptés de la taxe de séjour : enfants jusqu’à 10 ans, accompagnants de patients malades, personnel de la police nationale et des forces armées, chauffeur de bus et guide d’un groupe de 23 personnes.

    Catherine
    J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

    Donnez votre avis !