7 choses à faire durant les fêtes de Noël à Rome

0

Noël est la période la plus attendue de l’année par les Romains. Si vous êtes à Rome, prévoyez votre programme. Succomber aux traditions, ça a du bon.

Nouvelle crèche Noël Rome.
La crèche, installée pour Noël dans la basilique Saint-Pierre, est toujours splendide.

1/ Flâner dans un marché de Noël

Navona Natale Roma.
Un stand de figurines Piazza Navona.

Avec ses petits chalets, celui de Piazza Navona est l’un des plus réputés de Rome. Vous y trouverez de jolis jouets en bois qui feront l’affaire de vos enfants. Tout comme marrons chauds, barbe à papa ou Ciambella Romagnole. Vous y verrez aussi des santons, des sorcières et des décorations de Noël autour de la Nativité. Si vous passez un soir Piazza Navona, le spectacle vaut le coup d’œil, entre peintres, jongleurs, acrobates et chanteurs. Le marché de Noël est ouvert de 10h00 à 01h00 en semaine, jusqu’à 02h00 week-ends et jours fériés, de début décembre à début janvier.

2/ Profiter des illuminations

illuminations piazza Spagna
Lumières de Noël Piazza di Spagna.

Elles sont surtout installées dans les rues principales du centre historique. Les décorations de Noël ont belle allure Via del Corso, illuminée quasiment tout le long de son 1,6 kilomètre, via Condotti, en face de Piazza di Spagna, Via Veneto, Via Merulana et Via Ugo Ojetti. En plein centre historique, celles de la Margutta, la rue des artistes, valent aussi le détour. À voir également aux alentours du Panthéon et du Colisée. Chaque année, le thème change. Vous pourrez donc apprécier pluies de lumière, guirlandes lumineuses et autres décors de saison. Une année, le sapin placé sur les fameuses marches au pied de l’église Trinité-des-Monts s’est paré de rose tandis que les illuminations Via dei Condotti s’affichaient en blanc. Façades d’hôtels, de restaurants et de boutiques brillent de mille feux durant la période de Noël. Parfois, une patinoire est installée au Castel Sant’Angelo pour de belles glissades hivernales.

3/ Admirer les plus belles crèches

crèche vitrine boulanger noel
En vitrine, une crèche faite de pain.

À Rome, leur pouvoir d’attraction est sans égal. Il faut dire que cette tradition vient d’Italie, où les crèches napolitaines sont très réputées. Parmi les plus admirables, je citerai celles de la Trinità dei Monti, de Piazza Navona, de l’église Saint Louis des Français et de Sant’Agnese in Agone. Une exposition internationale est d’ailleurs consacrée aux crèches chaque année, pour la 42ème fois en 2017. « 100 Presepi » ou l’art des crèches se visite à partir de fin novembre et jusqu’à début janvier, dans les salles Bramante, à la basilique Santa Maria del Popolo. C’est ouvert les 24 et 31 décembre, ainsi que le 1er janvier. Chez eux, les Romains ont coutume d’installer crèche et sapin le 8 décembre, jour férié de la fête de l’Immaculée Conception.

4/ Déambuler sur la place Saint-Pierre

Noël Rome Saint-Pierre
À Noël, la place Saint-Pierre est magique. (Photo Giuseppe Milo).

Elle est admirable en toute circonstance. Mais devient exceptionnelle, à cette période de l’année, en raison du gigantesque arbre de Noël de 25 mètres de haut, installé en son centre. Il est vraiment difficile d’en détacher son regard tant il est impressionnant. Ne manquez pas non plus la crèche grandeur nature, toujours superbe, dévoilée et bénie par le pape le 24 décembre. Une autre raison de vous rendre place Saint-Pierre : la bénédiction Urbi et Orbi, donnée par le pape, le 25 décembre à 12h00, depuis la loggia de de la basilique Saint-Pierre. Le Saint Père égrène ses voeux en soixante-cinq langues différentes. Pour voir et vivre au moins une fois la place Saint-Pierre noire de monde. Sachez que de beaux sapins sont également installés Piazza Venezia, près du Colisée, Piazza di Spagna et Piazza del Campidoglio.

5/ Dîner et veiller comme les Romains le 24 décembre

Pangiallo romain Noël.
Pangiallo romain typique de Noël.

Les Romains organisent un Cenone. Ce repas est composé de soupes, poissons, légumes, fruits frais et secs ainsi que nougat. Le panettone est aussi de la partie. Cette brioche fourrée de raisins secs, fruits confits et zestes d’agrumes se mange sans faim. Idem pour le pangiallo, la vraie spécialité romaine de Noël, à base de fruits confits. Pour assister à une veillée de Noël, prenez part à des vêpres ou à une messe de minuit. La plus marquante, en présence du pape, débute à 21h30, à la basilique Saint-Pierre. Sinon, à 22h00, la messe est dite en français en l’église Saint-Louis des Français. Côté procession, je vous recommande celle de la basilique Santa Maria in Aracoeli, au sommet du Capitole, près du monument à Vittorio Emanuele II. Certes, gravir les 124 marches éclairées par des bougies demande un petit effort… qui vaut vraiment la peine.

6/ Déjeuner en prenant son temps le jour de Noël

Panettone Noël Rome.
Le panettone a du succès à Noël.

Le 25 décembre, le déjeuner familial s’annonce particulièrement succulent et copieux. Il début par des légumes et des plateaux de fromage et de charcuterie. S’en suit une soupe ou des lasagnes puis un ballet de volaille ou d’agneau, avec accompagnements variés. En dessert, panettone ou pandoro, le gâteau de Noël véronais, tiennent toujours le haut du pavé. À Rome, les cadeaux sont distribués ce jour-là. Faites un bon repas vous aussi, en prenant votre temps sans culpabiliser. En effet, la majorité des musées sont fermés. La messe de Noël en français a lieu à l’église Saint-Louis des Français, à 10h30.

7/ Fêter Santo Stefano le 26 décembre

Zampogniari Noël Rome.
Pour Santo Stefano, ces bergers se rendent à Rome.

Le 26 décembre, jour de Santo Stefano, est un jour férié dans toute l’Italie. Deux traditions perdurent à Rome. D’abord, celle des Zampognari, qui quittent leur région des Abruzzes pour l’occasion. Vous ne pouvez pas les rater. Non seulement ils sont nombreux mais ils portent le costume traditionnel de berger. Vêtus d’une cape et d’un chapeau noir, ils déambulent dans les rues en jouant de la cornemuse. Vous le croiserez sans doute aux alentours de Piazza Navona. Ensuite, la traditionnelle passeggiata, sorte de promenade obligée en famille. Les Romains apprécient de se montrer à certaines occasions. Pas dans n’importe quel quartier, le centre historique ayant souvent leur faveur.

L’info sur Noël en +

À Rome, la tombola est le jeu traditionnel de Noël. Une habitude qui dure depuis la Rome antique. À l’époque des Saturnales, les fêtes marquant le solstice d’hiver, la tombola était l’unique jeu de hasard accepté.

Catherine
J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !