Découvrez les secrets des obélisques à Rome

0

Au total, ils sont treize. Tous superbes, certains de ces obélisques présentent des spécificités inédites. Suivez le guide.

Panthéon Rome obélisques
Impossible de rater l'obélisque de Piazza della Rotonda, devant le Panthéon !

Des obélisques, Rome est la ville au monde qui en abrite le plus grand nombre. De nos jours, ils sont toujours treize à trôner, essentiellement sur les places. Dommage pour les Romains, les Médicis leur ont « chipé » le quatorzième pour l’installer dans leur fief, à Florence, au cœur des jardins Boboli. Mais il y a prescription : c’était en 1790 !
Que sait-on de ceux qui restent ? Qu’ils viennent tous d’Égypte, fabriqués sur place ou repérés dans des temples puis transportés jusqu’à Rome. Tous ces obélisques sont devenus romains d’adoption entre le début du Ier siècle et la fin du IVème siècle. Pour autant, ils n’ont pas toujours eu la vie facile. D’aucuns ont été détruits, notamment, au Moyen Âge, d’autres ont séduit les papes à la Renaissance quand certains ont été déplacés.

Du plus petit au plus célèbre, les obélisques trônent partout

Le plus petit se trouve devant l’église Santa Maria Sopra Minerva. Le Bernin dessina l’éléphant qui sert de socle à l’obélisque. À deux pas, sur piazza della Rotonda, au Panthéon, voyez aussi l’un des fameux obélisques qui se dresse au-dessus de la fontaine depuis 1711.
Parmi les obélisques romains, celui de la place Saint-Pierre est le plus robuste, le seul de la ville jamais détruit. Le déplacer jusque-là nécessita 900 hommes et 150 chevaux durant 40 jours !
L’obélisque de la Piazza Navona reste le plus chanceux. Quand il a été redécouvert, il gisait, cassé en morceaux auxquels personne ne portait attention. en 1651, Le Bernin décida qu’il ornerait la sublime fontaine des Quatre-Fleuves, majestueux avec sa petite colombe au sommet. Sachez aussi qu’Auguste fut le premier empereur à faire venir des obélisques d’Égypte. C’est le cas de celui de la Piazza del Popolo ou encore du Quirinal, sur la Piazza Montecitorio, et également de l’Esquilin.

L’info obélisques en +

Dans la ville, vous passerez forcément devant les obélisques de la Trinité des Monts, du Pincio, de Saint-Jean de Latran, de la Piazza della Repubblica et de la Villa Celimontana.Ceux-là aussi méritent toute votre attention.

obéliques rome piazza navona
L’obélisque de la piazza Navona attire le regard de tous les visiteurs.
Catherine
J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !