Découvrez le musée de l’automobile de la police à Rome

0

Ouvert il y a une dizaine d’années dans le quartier de l’EUR, ce musée unique en son genre recèle quelques trésors, dont une célèbre Ferrari noire.

Ferrari 250 GT noire
La Ferrari du maréchal Spatafora. (Photo musée de l'automobile de la police)

Les Italiens adorent les histoires. Et celle-là vaut tellement son pesant d’or qu’elle est entrée au musée. La scène se passe par une nuit de mars au début de années 60 : le chef de la Squadra Mobile di Roma, la police volante, entame une course poursuite mémorable au volant d’une Ferrari 250 GT noire… dans les escaliers de la Piazza di Spagna !
C’est au Musée de l’Automobile de la police qu’il faut se rendre pour admirer ce bolide mythique que pilotait le très célèbre maréchal Armando Spatafora. Né à Syracuse en 1927, ce Sicilien pourchassait voleurs et trafiquants au volant d’un modèle unique. Enzo Ferrari, lui-même, en avait fait don à la police romaine pour lutter contre la criminalité. Seul policier autorisé à s’en servir, Armando avait été spécialement formé à Maranello, siège de Ferrari, par des pilotes d’essai du constructeur.
Pour les Romains, Armando Spatafora est un vrai personnage de roman. Carmen, sa fille, a d’ailleurs écrit un livre sur son père, « Le policier en Ferrari », dans lequel elle raconte la scène de la poursuite dans les escaliers de la Piazza di Spagna.

Le musée expose différents modèles anciens de véhicules

Une Alfa Romeo vintage.
Une Alfa Romeo vintage. (Photo musée de l’automobile de la police)

La visite du Musée de l’Automobile de la police est passionnante en raison des près de 70 modèles de véhicules des années 30 à nos jours, qui y sont exposés : de l’Alfa Romeo 6C 2300 de 1934 à la De Tomaso Armoured de 1979 en passant par des motos Moto Guzzi, Guizzino 65, 250 Heronet Falcon 500. Vedettes sacrées du lieu, la Ferrari 250 GT noire portant la plaque d’immatriculation 29444 Police et l’Alfa Romeo 1900 noire 1958 équipée d’un pare-brise blindé avec toit ouvrant.
Aux côtés des véhicules, autos et motos, le musée présente une série d’objets symboliques de la police : talkie-walkie, pelles, uniformes, casques, chapeaux, etc. Le charme rétro qui se dégage de l’ensemble de l’exposition vaut vraiment le détour.

L’info en +

L’histoire d’Armando Spatafora a été adaptée au cinéma. Le film Sprint Policier a été réalisé en 1977 par Stelvio Massi qui met en scène une poursuite entre des voitures le long de l’escalier donnant sur la Piazza di Spagna. Il paraît même que pendant le tournage, six véhicules de police ont été détruits !

Y aller

Le musée est ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 18h30, et le samedi jusqu’à 19h30. Fermé en août.
Billet d’entrée : 3 €.
Adresse : Via Arcadia, 20.

J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !