Les pourboires

Longtemps, les Romains sont restés hermétiques aux pourboires. Aujourd'hui, le geste est accepté et apprécié. Voici combien donner.

pourboires
Les pourboires sont désormais bien acceptés à Rome.

De nos jours, à Rome, nul ne s’offusquera si vous ne laissez pas de pourboires. En effet, il n’existe aucune règle ni obligation officielle en vigueur. Autres temps, autres mœurs : il y a une trentaine d’années, ce geste était si peu ancré dans les habitudes des Italiens qu’il était vécu comme un affront, voire une vexation, par les employés d’hôtels, de restaurants, de bars, etc. Aujourd’hui, ce n’est plus toujours le cas. Les pourboires restent à la discrétion des clients.

Dans les restaurants

Ce n’est pas toujours le cas mais le plus souvent, le servizio est compris. Et dans ce cas, les pourboires ne sont pas obligatoires. Généralement, mieux vaut malgré tout laisser quelques euros dans un lieu du type pizzeria ou petite trattoria. Le montant peut monter jusqu’à 5 % à 15 % de l’addition dans un restaurant plus sophistiqué.

Dans les bars

Là aussi, c’est à vous de voir ce que vous souhaitez faire. Assis en salle ou debout au comptoir, vous pouvez toujours laisser un peu de monnaie une fois votre consommation terminée. Désormais, ces pourboires sont appréciés par les serveurs. Ils représentent autant de petits revenus additionnels non négligeables.

Dans les taxis

Idem, les pourboires restent facultatifs. Certaines personnes vont jusqu’à dire que mieux vaut carrément l’éviter avec les chauffeurs de taxi. Sauf, bien sûr, si la prestation du taxi entre dans un cadre exceptionnel.

Journaliste spécialiste du tourisme, Catherine vous donne ses bons plans et conseils pour visiter Rome. Découvrez aussi l'actualité qui fait le buzz à Rome !

Répondre

Entrez votre commentaire
Indiquez votre nom ici