Quoi de neuf dans les musées ? Les réouvertures dont il faut profiter à Rome

0

Pas de temps mort dans les musées à Rome, depuis début 2017 : un trio de réouvertures est à signaler. Profitez-en pour redécouvrir des lieux d'exception.

Palazzo_Braschi_Rome parmi les réouvertures.
L'intérieur du Palazzo Braschi a fait l'objet d'un réaménagement complet.

1/Réouvertures à Rome : le Musée de Rome au Palazzo Braschi

Installé Piazza Navona, ce musée raconte l’histoire sociologique et culturelle de Rome, du XVIIème siècle au XXème siècle. Parmi les récentes réouvertures, on peut dire que celle-là présente un nouveau musée. Tout a été repensé pour présenter l’histoire et les collections par thématique et non plus de façon chronologique. La totalité des salles a été entièrement réaménagée. Au 2ème étage, celles qui donnent sur Piazza Navona narrent l’histoire à travers de grands événements. Gravures, photos, objets et tables multimédias à écran tactile se côtoient. Pour le plus grand plaisir, et intérêt du visiteur. Cette réouverture parachève une série de restaurations, débutée en 2016.

2/Réouvertures à Rome : la salle des Horaces et des Curiaces aux Musées du Capitole

Réouvertures salle des Horaces et des Curiaces
Une fresque sur les Horaces et les Curiaces.

Il fallait que tout soit prêt pour les commémorations des 60 ans du Traité de Rome. Mission accomplie : la salle des Horaces et des Curiaces, l’une des plus célèbres des Musées du Capitole, a rouvert ses portes. Après 9 mois de travaux, elle a parfaitement retrouvé sa superbe, entre plafonds sculptés, statues et fresques murales exceptionnelles. La plus célèbre symbolise évidemment la lutte entre les deux familles, les Orazi et les Curiazi. C’est dans cette salle que la construction européenne avait fait ses premiers pas, le Traité de Rome ayant été signé le 25 mars 1957. La date de naissance de la CEE.

3/Réouvertures à Rome : « L’Aile Nouvelle » aux Musées du Vatican

L'aile nouvelle musées du Vatican.
Le Braccio Nuovo, aux Musées du Vatican, est une pure merveille.

Voilà qui s’appelle fêter son anniversaire en beauté. Il y a tout juste 200 ans, la première pierre du Braccio Nuovo des Musées du Vatican était posée. Ce nom ne vous dit rien ? C’est pourtant la troisième galerie voulue par le pape Pie VII. Son édification a débuté en 1817 pour accueillir la collection de sculptures classiques enrichie durant son pontificat, de 1800 à 1823. La restauration des lieux n’a pas été de tout repos. Il a fallu 7 ans pour redonner à ce musée ses lustres d’il y a deux siècles. Des travaux qui ont concerné 140 sculptures ainsi que la structure architecturale. Flambante neuve, l’Aile Nouvelle est surtout… flamboyante ! C’est l’une des réouvertures les plus réussies. Profitez-en pour y aller.

No posts to display

Donnez votre avis !