8 souvenirs très typiques à rapporter de Rome

0

Voilà une liste qui propose exclusivement des souvenirs 100 % romains. Toutes ces babioles, produits alimentaires, spécialités, objets et autres vêtements sont très symboliques de Rome. De quoi vous rappeler votre séjour dans la Ville éternelle.

Des petits souvenirs à rapporter Rome
Des petits souvenirs à rapporter de Rome ? Il y en a plein les rues. Pour le côté authentique, il faut chercher autrement.

1/ De petits souvenirs du Vatican

Ah, les petites « bondieuseries » vendues dans les rues tout autour de la Cité du Vatican…! Avancez dans Via della Conciliazione, par exemple, en direction du Tibre. S’éloigner un peu de la place Saint-Pierre entraîne de singulières baisses de prix… Petites médailles, crucifix, fioles d’eau bénite, statuettes et chapelets s’étalent partout. Citons aussi les mugs, assiettes et autres accessoires colorés, pas religieux du tout.

  • Mon conseil : entrez dans ces magasins ultra touristiques si vous chercher une babiole, pas plus. Tous ces petits objets amusants ne sont pas toujours du meilleur goût. Mais s’ils peuvent vous rappeler de bons souvenirs de votre séjour…
Statuettes souvenirs Vatican Rome
Aux abords du Vatican, les boutiques de souvenirs regorgent de petits objets souvent kitch !

2/ Des chaussettes colorées comme celles du pape

À Rome, Gammarelli est bien plus qu’une institution puisqu’il habille les papes depuis… 1798 ! Six générations après le fondateur, ce tailleur pour ecclésiastiques de tout poil fait perdurer son quasi-monopole. Bien sûr, la boutique vaut le coup d’œil pour l’atmosphère et le type d’habillement qui y est vendu. En guise de souvenir de ce grand nom romain, vous pouvez acheter des chaussettes de la marque éponyme, de la couleur de celles portées par les papes. À savoir, rouge et violet foncé. Elles existent également en noir.

  • Mon conseil : plutôt que de commander ces chaussettes sur Internet, c’est nettement plus sympathique d’aller les choisir chez Gammarelli (Via di Santa Chiara 34, non loin du Panthéon). Alors, en fil d’Écosse, en laine ou en soie ?
Souvenirs boutique Gamarelli Rome
Unique en son genre, la boutique Gammarelli vaut vraiment le détour !

3/ Des pâtes pour des souvenirs gustatifs

Les pâtes symbolisent l’Italie. Mais Rome a les siennes, aux formes particulières, comme les tonnarelli, si typiques. On dirait des spaghettis, plus épais et carrés au lieu d’être ronds. Sinon, craquez pour des buccatini. Ces gros spaghettis sont originaires de la région du Latium. Cette variété de pâtes creuses est probablement la plus romaine de toutes. Et à Rome, les pâtes sont à la semoule de blé dur et basta ! Jouez la simplicité en évitant toutes celles trop fantaisies, de couleur, souvent moins bonnes.

  • Mon conseil : les gnocchi romains ne sont pas faciles à transporter, mais ils valent bien un effort. Ce sont les seuls à être plats et ronds et faits à base de semoule. Sinon, pour les pâtes, préférez les paquets de pâtes artisanales portant la mention « trafilate al bronzo », un gage de qualité.
Des Bucatini souvenirs Rome
Les buccatini sont d’authentiques pâtes romaines, creuses.

4/ Des fromages du Latium aux goûts inimitables

Le Pecorino Romano DOP est bien le roi des fromages à Rome, et non le parmesan. Ce fromage de brebis traditionnel est originaire du Latium. Affiné huit mois, il est délicieux dans des penne carbonara, une autre des fameuses spécialités de la Ville éternelle. Sinon, pensez à la ricotta au lait de brebis, très utilisée dans la cuisine romaine. Ou encore à la caciotta, un fromage aux laits de brebis et de vache, produit dans plusieurs parties de la région du Latium. Attention : sa fabrication ne dure que de juin à novembre.

  • Mon conseil : surtout, achetez-les au marché ou chez un petit commerçant. Il vous les emballera sous vide pour que les fromages ne souffrent pas du transport. Oubliez ceux vendus en supermarché ou à l’aéroport, industriels et beaucoup moins bons.
souvenirs Rome pecorino romano
Un bon Pecorino Romano, c’est une tuerie !

5/ Du café pour des souvenirs odorants

À chaque caffè, sa spécialité ! Au Panthéon, au Sant’Eustachio, achetez du « Mélange Sant’Eustachio ». Sinon, à La Tazza d’Oro, optez pour « La Reine des Cafés ». Cette variété a fait la réputation de l’enseigne. À Prati, au Sciascia Caffè, faites votre sélection parmi les mélanges proposés, tous faits maison. Dans l’un des douze Castroni Caffè de Rome, choix cornélien en vue. Enfin, à l’Antico Caffè Grecco, vers piazza di Spagna, le café classique fait parfaitement l’affaire.

  • Mon conseil : la plupart de ces caffè vendent aussi des tasses. Un petit souvenir utile, une fois rentré chez soi. Celles blanc et orange de l’Antico Café Grecco sont très élégantes mais assez chères.
Torréfaction_au_caffè_Sant'Eustachio Rome
À Rome, le café est une affaire sérieuse, comme la torréfaction au Sant’Eustachio Caffè.

6/ Des bonnes bouteilles de Frascati

Aux alentours de Rome, la région du Latium, les vignes s’étendent à perte de vue. Dès qu’il fait chaud, les Romains apprécient de boire un verre de ce délicieux vin blanc baptisé Frascati. Et évidemment, bien frais ! Dans le Parc des Castelli Romani, au sud de Rome, les vins de qualité DOC des colli Lanugini sont délicieux eu aussi. Sinon, le « Est! Est!! Est!!! » di Montefiascone, un DOC produit en demi-sec et en doux, se laisse déguster aisément. L’air de rien, le Latium assure environ 5 % de la production de vin de l’Italie.

  • Mon conseil : pour surprendre vos amis, pensez à rapporter une bouteille de « foglietta ». Ce vin légèrement pétillant de la région des Castelli, se boit comme du petit lait. Attention tout de même à ne pas en abuser…
Vignes souvenirs Rome vins Frascati
La vigne a une grande importance en Italie. Et la région du Latium n’échappe pas à cette règle.

7/ De la sambuca, le digestif favori des Romains

Pour terminer un bon repas, familial ou amical, les Romains servent cet alcool traditionnel, baptisé sambuca. Il faut le boire bien frais. Et pour sacrifier à la tradition, accompagné de deux ou trois grains de café, flottant dans le verre. Cela s’appelle « con la mosca », avec la mouche. La sambuca la plus typique est estampillée Molinari, du nom de l’usine familiale qui le produit, fondée à Civitavecchia, en 1851. Cette liqueur est fabriquée à base de sureau et d’anis étoilé. Parmi vos souvenirs romains, celui-là a du goût.

  • Mon conseil : chez vous, vous pouvez aussi vous en servir une larme dans le café pour faire un caffè corretto. Comme à Rome ? Humm… les Romains lui préfèrent la grappa !
sambuca-molinari-Rome
Le traditionnel digestif préféré des Romains porte la marque Molinari.

8/ Des souvenirs de cinéma avec un chapeau

Alain Delon le portait si bien sur grand écran… Aujourd’hui, Borsalino est une marque déposée. Bien que fabriqué dans le Piémont, ce fameux chapeau a été adopté par les Romains. Si largement, d’ailleurs, qu’on peut le considérer aussi emblématique à Rome que le Stetson pour les cow-boys ! En hiver, il couvre de nombreuses têtes, dans les rues. Voilà un souvenir de Rome qui ne pèse pas lourd et ne prend pas de place. Vous trouverez de nombreuses chapelleries, à Rome. Plusieurs adresses portent l’enseigne Borsalino.

  • Mon conseil : s’offrir un Borsalino classique, c’est perpétuer une histoire débutée le 4 avril 1857 ! Un chapeau avec lequel Giuseppe Borsalino a d’ailleurs remporté le « Grand Prix », à l’Exposition universelle de Paris, en 1900.
Borsalino chapeaux souvenirs Rome
Un Borsalino, c’est chic et surtout, tellement romain !
J’ai fondé le site Destination Rome pour vous aider à préparer au mieux votre voyage à Rome ! Parcourez mes actualités et mes bons plans et n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse site@destinationrome.fr

Donnez votre avis !